icone-agir

Agir avec nous

L’ANGVC est convaincue que l’expérience des uns peut être utile à tous. C’est pourquoi elle est s’est engagée depuis plusieurs années à diffuser rapidement sur ses réseaux une information actualisée sur les questions du moment. Elle souhaite que chaque destinataire de ses réseaux entende partager son savoir-faire avec tous.

Afin de capitaliser les expériences vécues par les familles qui la sollicitent, l’ANGVC réfléchit à des méthodes et diffuse des outils qui répondent à un grand nombre de questions qui touchent au mode de vie des voyageurs : stationnement, habitat et urbanisme, citoyenneté, scolarisation, valeurs culturelles, etc.

L’ANGVC initie régulièrement des actions qu’elle propose, si elle l’estime pertinent, à d’autres organisations en vue d’un partenariat : pétitions, lettres ouvertes, communiqués de presse, interventions communes…etc. Elle participe également à des actions engagées par d’autres associations soit de façon ponctuelle, soit de façon plus durable. Ainsi, l’ANGVC s’est elle engagée en 2008 dans un collectif associatif national qui a interpelé la France sur la question des Roms et des gens du voyage alors qu’elle présidait le Conseil de l’Union européenne et, depuis 2006, aux côtés d’associations locales dans le Val d’Oise, dans un collectif associatif initié par ATD Quart Monde.

A la suite d’une réflexion menée depuis plusieurs années et de ses initiatives sur les questions d’habitat et d’urbanisme, l’ANGVC a été sollicitée par la FNASAT-Gens du Voyage pour collaborer à un groupe de travail « Etude juridique »(intégré à un Programme National d’Habitat pour les Gens du Voyage) qui regroupe plusieurs organisations concernées.

L’ANGVC, notamment à travers la présence de l’ADGVC 44 sur certains lieux de mémoire, est particulièrement sensible aux questions mémorielles. L’association s’est donc naturellement associée aux côtés d’autres organisations au projet coordonné par la FNASAT « Une mémoire française: les Tsiganes pendant la Seconde Guerre mondiale, 1939-1946 ». Ce projet collectif se déroulera tout au long de l’année 2010. Il a pour objectif de faire connaître la spécificité du traitement des Tsiganes en France pendant la Seconde Guerre mondiale.
En savoir plus: www.memoires-tsiganes1939-1946.fr

VOUS AUSSI, vous pouvez à titre individuel ou votre association peut proposer un partenariat à l’ANGVC sur une question susceptible de concerner son objet statutaire. N’hésitez pas à téléphoner, écrire ou envoyer un message à angvc@free.fr