qui sommes-nous ?

L'association a été créée en 1997 et coordonne ses activités autour de trois axes:

- L'accompagnement et le conseil juridique nécessitent la mobilisation d'un juriste aux fins d'assurer une veille juridique, réglementaire et législative, une permanence téléphonique, aux fins d’assistance auprès des familles. Son champ d'intervention touche l'ensemble des questions liées à l'habitat et au stationnement, aux activités économiques et commerciales, à la scolarisation, aux questions sociales, et tout autre domaine de la vie courante (citoyenneté, affaires familiales, consommation...).

- L'accès aux droits et la lutte contre les discriminations s'articulent autour de la publication d’outils de sensibilisation, de la diffusion régulière d'informations concernant l'ensemble des droits civils, sociaux et économiques et par l'organisation de sessions thématiques de sensibilisation vers un public concerné, de bénévoles associatifs, d’élus ou de professionnels. En matière de lutte contre les discriminations, l'ANGVC soulève toujours dans ses interventions, quand c'est pertinent, la question de l'égalité de traitement des familles qu'elle accompagne et soumet à l'appréciation du Défenseur des droits les faits qu'elle estime relever de son autorité.

- Les interventions personnalisées de l’association l’amènent à développer des revendications de portée générale et à être une force de propositions pour les politiques publiques. L'ANGVC soutient et défend, notamment sur les questions d’habitat et de logement, une sensibilité attachée à l'application du droit commun et à la solidarité avec les gens du voyage. Elle est également attachée aux questions mémorielles visant à valoriser, notamment en France, la connaissance et l'histoire des Manouches, Roms et Gitans...

Le fonctionnement de l'association s'appuie sur ses adhérents et ses instances, son siège où travaillent ses permanents et un réseau de délégués en région, auquel il faut ajouter plusieurs antennes départementales. L'ANGVC est également attachée à travailler avec un réseau de partenaires comme la Fondation Abbé Pierre, le Secours Catholique, le CCFD, la Ligue des Droits de l'Homme ou le MRAP ; mais aussi avec des associations représentatives des voyageurs comme l’ADGVC 44, l’ASNIT, France Liberté Voyage ou l'Union Française des associations Tsiganes (UFAT) ou des associations intervenant auprès des voyageurs comme la Fnasat-Gens du Voyage et ses associations adhérentes.

Télécharger les statuts de l'ANGVC
Télécharger la liste des membres du Conseil d'Administration de l'ANGVC

 


L’ANGVC lance une application sur les aires d’accueil pour smartphones et tablettes. Elle est disponible gratuitement sur



et sur




Cette application s’adresse à tous les Voyageurs et autres itinérants qui stationnent sur les aires d’accueil réalisées par les communes en conformité à la loi Besson du 5 juillet 2000, que ce soit de temps en temps ou toute l’année, pour une courte halte ou pour un séjour plus long, le temps de travailler sur un chantier, de soigner un proche, participer à un évènement cultuel ou familial, ou de régler quelques affaires.
Une application simple à utiliser pour s’informer sur les places : 3 étapes seulement !

> Un clic sur une carte pour découvrir la liste des villes du département sélectionné.
>
Un repère direct ou avec la zone de recherche, de la ville souhaitée ou d’une localité voisine
>
Un accès immédiat à la fiche de l’aire d’accueil ou de grand passage correspondante contenant les informations utiles en notre possession.

Faites la connaitre en en parlant sur vos réseaux sociaux et téléchargez-la, elle peut vous être utile !